Renforcement de la vitalité des cellules souches
PhytoCellTec™ Malus Domestica renforce la capacité de division des cellules souches.

Conservation de la capacité à former de nouveaux tissus épidermiques
La vitalité est préservée plus longtemps. Les cellules souches épidermiques sont capables plus longtemps de former de nouveaux tissus et de régénérer la peau.

Action antirides
au bout de 28 jours

PhytoCellTec™ Malus Domestica

PhytoCellTec™ Malus Domestica est une substance active liposomale à base de cellules souches issues de la pomme Uttwiler Spätlauber.

La pomme
Uttwiler Spätlauber est une ancienne variété de pomme suisse, devenue très rare aujourd'hui. Elle était connue pour son exceptionnelle capacité de conservation mais, comme elle avait un goût plutôt amer, elle disparut au profit des pommes au goût plus sucré. Comme cette pomme se conservait longtemps sans se rider ni perdre de goût, il fallait qu'elle contienne des substances spéciales et des cellules souches dont la durée de vie était particulièrement longue. Ce sont justement ces facteurs de longévité qui intéressèrent tout particulièrement les chercheurs de Mibelle Biochemistry.

Les cellules souches végétales au service des cellules souches épidermiques
L'élaboration de la technologie innovante PhytoCellTec™ a permis de produire des cellules souches végétales à grande échelle. Accessoirement, des variétés de plantes rares et menacées de disparition comme la «Uttwiler Spätlauber» ont pu être cultivées durablement. Avec PhytoCellTec™, il fut pour la première fois possible de rendre des cellules souches végétales accessibles au domaine de la cosmétique.

Son action
Dans des études globales, Mibelle Biochemistry a démontré que PhytoCellTec™ Malus Domestica, la substance à base de cellules souches issues des pommes, accroissait la vitalité et la longévité des cellules souches épidermiques, qu'elle en l'occurrence, ralentissait leur vieillissement.

En résumé
PhytoCellTec™ Malus Domestica ouvre de nouvelles perspectives dans le domaine de la cosmétique. Les cellules souches végétales peuvent retarder le vieillissement de la peau en protégeant les cellules souches épidermiques vitales. La peau conserve ainsi sa jeunesse plus longtemps, son aspect est amélioré et elle paraît plus fraîche.

Vitalité accrue des cellules souches
Des cultures contenant des cellules souches épidermiques ont été traitées avec des concentrations différentes de PhytoCellTec™ Malus Domestica et leur capacité de division (Colony-Forming Efficiency) a été déterminée. Il a pu être démontré que PhytoCellTec™ Malus Domestica avait un effet nettement positif sur les caractéristiques des cellules souches. (voir le schéma)

Maintien de la capacité à former de nouveaux tissus épidermiques
Des cellules souches épidermiques jeunes et actives sont capables de former en laboratoire un épiderme composé de toutes ses couches. Si pour cet essai, d'anciennes cellules souches sont utilisées, les cellules ne se multiplient plus et la formation de l'épiderme s'interrompt en conséquence. Ces cellules souches sont épuisées et parvenues à la fin de leur cycle de vie. Mais si, pendant la culture de la cellule souche Malus Domestica, un extrait de cellules souches est ajouté, même les «vieilles» cellules sont encore capables de générer un épiderme complet. Sous l'influence de l'extrait de cellules souches Malus Domestica, les cellules souches épidermiques conservent leur vitalité plus longtemps et sont capables de former de nouveaux tissus et de régénérer la peau. (voir le schéma)

Action antirides
L'action antirides de PhytoCellTec™ Malus Domestica a été analysée au cours d'une étude clinique portant sur 20 personnes, âgées de 37 à 64 ans. Une émulsion à 2 % de PhytoCellTec™ Malus Domestica a été appliquée pendant 28 jours sur la zone de la patte d'oie. Les résultats ont montré une réduction nette et significative des rides chez toutes ces personnes. (voir le schéma)