Approvisionner l’industrie de la beauté sans nuire à l’environnement

La contribution de Mibelle Biochemistry à la conférence Rio+20 des Nations Unies sur le développement durable

Pendant 9 jours (13 au 22 Juin 2012), de nombreux évènements se sont déroulés lors de la conférence Rio+20 des Nations Unies sur le développement durable. Rio+20 a été la plus grande conférence des Nations Unies de tous les temps, avec une large participation de leaders gouvernementaux, du monde des affaires, de la société civile ainsi que des membres officiels des Nations Unies et des académiciens. De plus, des professionnels de l’industrie ont été réunis afin d’anticiper et de contribuer au développement durable dans les différents secteurs d’activités.

Pour l’industrie cosmétique, Dr. Fred Zülli, Directeur de Mibelle Biochemistry a été invité dans le cadre de la discussion sur le sourcing durable des ingrédients, la technologie PhytoCellTec™ de Mibelle Biochemistry ayant été détectée comme une éco-innovation.

Cette technologie, basée sur la culture de cellules souches végétales permet d’accéder à des molécules très actives ayant montré des bénéfices importants sur la peau sans nuire à l’environnement. En effet :

  • une quantité infime de matériel végétal (ex. un fruit ou une feuille) est nécessaire à l’établissement d’une culture de cellules souches végétales. Ainsi, ce procédé biotechnologique protège et préserve les plants rares et menacées.
  • Cette technique ne requiert pas de terres agricoles
  • Elle est économe en eau par rapport aux procédés conventionnels
  • Cette technique ne nécessite ni pesticides ni fertilisants

 

Interview: Approvisionner l’industrie de la beauté sans nuire à l’environnement
Dr. Fred Zülli est intervenu auprès de Pavilion TV sur la recherché sur les cellules souches végétales et leur utilisation en cosmétique sans nuire à l’environnement.

 

AMENER L’INDUSTRIE DANS L’ECONOMIE VERTE
Dr. Fred Zülli, Directeur de Mibelle Biochemistry et Kelly Goodejohn, Directeur Sourcing Ethique de Starbucks à la session ‘Limiter l’impact environnemental des cosmétiques’

Le groupe était modéré par Joppe Cramwinckel, WBCSD. Les autres intervenants étaient: Paul Artaxo, Université de Sao Paulo; Jeroen Douglas, Solidaridad Latin America; Alfredo Cabral, Vertica Business Consultancy; Bernado Roehrs, Agroamerica, Guatemala; et Rodrigo Somogyi, Ecofratas, Brazil.